Création le 2 avril 2019 Philharmonie de Paris.

Edition partition : Ricordi

Composition originale : Mattéo Francheschini
Accordéon : Pierre Cussac
Clarinette : Bertrand Laude
Violoncelle : Séverine Ballon
Adaptation / livret / mise en scène : Edouard Signolet
Récitante comédienne : Véronique Lechat
Poucette comédienne : Marion Verstraeten
Soprano : Kate Combault
Baryton : Mathieu Dubroca
Contralto: Sarah Laulan
Ténor : Rémy Poulakis
Direction Musicale Joël Soichez

Résumé de l’histoire 

Poucette est une petite fille gracieuse pas plus haute qu’un pouce. Une vielle grenouille répugnante qui veut la marier à son fils enlève un jour la pauvre enfant. Tour à tour secourue puis séquestrée par des prétendants successifs, Poucette affrontera bien des épreuves avant de trouver le chemin du bonheur et de la liberté… sur les ailes d’une hirondelle.

L’adaptation littéraire 

L’œuvre Poucette adaptée par Edouard Signolet respecte la trame littéraire initiée par Andersen. Les thématiques abordées sont multiples et profondes et ont le mérite d’être en adéquation avec des problématiques rencontrées dans nos sociétés contemporaines. Certes, l’ensemble de ces thématiques sont parfois sombres, mais ce caractère n’est qu’un élément constitutif d’un univers émotionnel plus large où est abordés : la liberté, l’amitié, le rire, le combat. L’univers des contes ne rend pas souvent grâce aux personnages féminins, c’est souvent le masculin qui vient au secours de la passivité féminine. Ici le personnage de Poucette est repensé, elle est plus piquante, plus vive avec une certaine insolence qui ira à l’encontre des clichés féminins véhiculés par les contes.

 Illustration : Cécile Pruvot